0

Votre panier est vide

Kyōjurō Rengoku

Kyojuro Rengoku était l'un des neuf Piliers de l'Armée des Pourfendeurs de Démons. Plus précisément, Kyojuro était le Pilier de la flamme et utilisait le souffle du même nom comme style de combat.

Bien que sa vie n'ait pas été directement affectée par les démons comme de nombreux autres membres de l'Armée, la famille de Kyojuro a produit des pourfendeurs de démons pendant des générations. Kyojuro, avec son sens du devoir inculqué par sa mère malade depuis l'enfance, a vu comme une mission de protéger les innocents des Démons et est entré dans l'Armée pour servir l'humanité. Au cours d'une mission, Kyojuro fut tué au combat contre Akaza, la Lune Supérieure numéro 3 du clan des Douze Lunes Démoniaques.


Apparence:

Kyojuro était un jeune homme aux cheveux jaunes vifs avec des mèches rouges, aux sourcils noirs fourchus et aux yeux dorés. Il était assez grand selon les normes japonaises et possédait une carrure relativement musclée.

Sa tenue consistait en l'uniforme habituel du pourfendeur de démons, avec un motif dégradé blanc-jaune et des crêtes rouges en forme de flammes à l'extrémité.


Personnalité:

Kyojuro était très enthousiaste à l'égard de ses devoirs en tant que Pilier et souvent joyeusement excentrique. Il était incroyablement charismatique et généreux et on le voyait presque toujours avec une expression joviale. Il était doté d'une technique et d'une habileté extraordinaire au katana, fruit d'une pratique et d'une discipline strictes.

Kyojuro était un guerrier honorable qui adhérait à son code moral et aux principes que sa mère lui avait inculqués durant son enfance, le plus important étant que ceux qui sont nés forts ont le devoir de protéger les faibles.


Histoire:

Réunion des Piliers :

Kyojuro, ainsi que le reste des Piliers, fut convoqué au quartier général des pourfendeurs de démons pour la réunion semestrielle des Piliers et pour la promulgation d'un procès. Les suspects en question étaient Tanjirō Kamado et Nezuko Kamado, le premier étant un pourfendeur qui avait protégé sa sœur démoniaque (Nezuko) en violation flagrante du code. Le Pilier de l'Eau Giyu Tomioka était également coupable du même crime, bien que sa sanction ait été fixée à une date ultérieure.

Alors que Shinobu Kochō voulait comprendre le raisonnement derrière la violation du code par Tanjiro, Rengoku, et une majorité des Piliers, voulaient simplement exécuter Tanjiro, et sa sœur sur le champ. Il exprima respectueusement son dédain quand Ubuyashiki décida de sanctionner la situation de Tanjiro, et fut choqué quand le maître révéla que Tanjiro avait rencontré Muzan Kibutsuji lui-même. Kyojuro assista à la tentative de Sanemi Shinazugawa d'amadouer Nezuko pour qu'elle consomme son sang riche en nutriments, et admira plus tard Tanjiro pour avoir affirmé avec ambition qu'il allait vaincre Muzan Kibutsuji.

Le soir après le procès, Kyojuro a assisté à la réunion des Piliers. Ubuyashiki et les Piliers ont surtout discuté de la puissance des nouvelles recrues et des plans de Muzan.

La nuit qui suivit la réunion, Kyojuro apprit qu'un démon avait dévoré plus de quarante personnes dans un train, et que tous les pourfendeurs qui y étaient envoyés subissaient le même sort. Croyant que le démon en question pouvait être un membre des Douze Lunes Démoniaques, Kyojuro a quitté le quartier général pour faire face à la menace.


Train de l'Infini :

Il s'avère qu'il y a bien un membre des Douze Lunes Démoniaques nommé Enmu, le plus fort des rangs inférieurs avec la capacité d'hypnotiser les gens et de manipuler les rêves. Ledit démon a frappé, mettant tous les passagers à bord pendant que le train roule. Pendant le sortilège, quatre personnes complices d'Enmu ont tenté de s'infiltrer dans les rêves du groupe de Kyojuro et de détruire leurs noyaux spirituels. Lorsque la fille a réussi à trouver le noyau de Rengoku, dans son subconscient, il semble être conscient de ce qui se passe car il contrecarre la fille en l'étouffant presque par autodéfense. D'autres mercenaires d'Enmu n'ont pas non plus réussi à détruire les noyaux spirituels du groupe de Kyojuro.

Après s'être réveillé et avoir découvert que le train entier avait été pris d'assaut par Enmu et que Tanjiro tentait déjà de vaincre Enmu, il lui demande de se rendre dans la partie principale du train, tandis qu'il va de wagon en wagon pour protéger les passagers tout en tailladant les parties incarnées d'Enmu autour du train aux côtés de Zenitsu, Inosuke et Nezuko. Pendant que Tanjiro faisait cela, Kyojuro repoussait Enmu qui tentait de se nourrir des passagers et défendait les multiples sections du train tandis qu'Inosuke et Zenitsu luttaient pour défendre une seule section du train.

Après la défaite et la mort d'Enmu, il aide Tanjiro blessé à empêcher son abdomen de saigner en utilisant sa respiration de concentration totale et commence à lui expliquer qu'il sera capable de tout accomplir demain car il deviendra plus fort et qu'il n'a pas besoin de le forcer.


Contre Akaza: 

C'est à ce moment-là qu'Akaza, la Lune Supérieure numéro 3, surgit de nulle part.

Akaza, ayant l'intention de tuer Tanjiro (comme c'était sa mission), fonce sur le pourfendeur de démons blessé, mais Kyojuro repousse Akaza juste à temps. Akaza, réalisant la force de Kyojuro, lui propose de rejoindre les Douze Lunes Démoniaques, mais le Pilier de la Flamme refuse. Avant ou pendant leur combat, ils ont tous deux commencé à expliquer leur vision respective de la vie, Akaza est montré comme détestant les humains parce qu'ils sont faibles, tandis que Rengoku commence à lui dire que la beauté de l'humanité ne se résume pas à sa seule force. Tanjiro, Zenitsu et Inosuke, en plus d'avoir reçu l'ordre de Kyojuro de se tenir en attente, n'ont pu qu'assister à leur combat car ils savaient qu'ils pouvaient devenir des obstacles pour Kyojuro.

Compte tenu de l'immensité de la force d'Akaza, Rengoku était toujours plus déterminé à se lever pour remplir son devoir de protection des autres autour de lui. Cependant, aussi puissant que soit Kyojuro, il n'est qu'un homme alors qu'Akaza est un démon ; au fur et à mesure que le combat s'éternisait, Kyojuro devenait de plus en plus fatigué et recevait de plus en plus de blessures, toutes plus lourdes les unes que les autres, alors qu'Akaza guérissait toutes les blessures que lui infligeait Kyojuro. Même si Akaza tente de le convaincre de se transformer en démon alors que son corps est en trop mauvais état pour continuer à se battre, Rengoku refuse toujours et se lance dans l'ultime technique du Souffle de la Flamme au moment même où Akaza libère sa propre technique du Pouvoir Sanguinaire.

Cependant, Akaza triomphe en empalant l'estomac de Kyojuro, lui causant une énorme blessure qui lui fait perdre d'énormes quantités de sang, scellant virtuellement le destin de Kyojuro. Pendant ce temps, il commence à se souvenir de sa mère pendant les derniers moments qu'ils ont passés ensemble avant sa mort. Avant de mourir, elle pleure et dit à son fils qu'il était une telle bénédiction qu'une mère ne pourrait jamais demander.

De retour au présent, Akaza, pendant ce temps, supplie Kyojuro d'arrêter de s'entêter en insistant pour rester un humain faible et devenir un démon. Kyojuro, utilisant ce qu'il lui reste de force, balance sa lame pour ouvrir le cou d'Akaza alors que ce dernier tente de le frapper pour le tuer avant de le bloquer, mais le coup de grâce ne dure pas lorsque le soleil se lève et qu'Akaza tente de partir. Rengoku tire de toutes ses forces, déterminé à retenir Akaza car il prévoit de se sacrifier avec lui. Mais lorsqu'il tente de préparer son attaque, Akaza parvient à s'échapper en se coupant les bras. Mais alors qu'Akaza s'enfuit, ce dernier est poignardé à la gorge par l'épée de Tanjiro. Ce dernier hurle et lui reproche d'être un lâche qui s'est enfui d'un combat car il sous-entend que Rengoku a gagné et qu'il a perdu, ce qui signifie que son combat contre Akaza avait pour but de protéger tout le monde au retour du train. N'ayant pas réussi à tuer ce qu'il était venu chercher et ayant été ridiculisé par sa proie, Akaza a été contraint de battre en retraite dans la honte alors que le soleil se levait.


Mort:

Pendant ses derniers instants avec Tanjiro et Inosuke, Kyojuro leur dit qu'il y a des notes laissées sur Hinokami Kagura et d'autres choses concernant les réponses dont il avait besoin, disant qu'il est le bienvenu pour visiter sa maison. Il déclare à Tanjiro qu'il est trop faible pour utiliser sa technique pour guérir la blessure causée par Akaza qui était trop grave pour être guérie par des moyens humains. Réalisant qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps, Kyojuro dit quelques mots à Tanjiro pour dire à son jeune frère Senjuro et à son père les nombreuses choses qu'il voulait leur dire et comment il accepte vraiment Nezuko pour ses actions car il la considère comme un membre digne de l'Armée des pourfendeurs de démons. Il dit ensuite à Tanjiro qu'il ne devrait pas continuer à le pleurer car il est naturel pour un Pilier de protéger son cadet. Il utilise ses derniers mots à Tanjiro pour l'encourager en lui disant que lui, Zenitsu et Inosuke deviendront le futur de leur génération.

Avant de mourir, il voit sa mère dans une vision. Il lui demande s'il a fait tout ce qu'il fallait, elle lui répond qu'elle est fière de ce qu'il a fait. Kyojuro sourit une dernière fois, avant de s'éteindre.


Conséquences:

La nouvelle de la mort de Kyojuro dans l'exercice de ses fonctions a choqué et attristé l'amée des pourfendeurs de démons. Kanao était surprise, Tengen se lamentait que quelqu'un d'aussi puissant que Kyojuro n'était pas de taille à affronter un démon des Lunes Supérieures. Mitsuri a été horrifié, Obanai a refusé de croire à l'évidence jusqu'à ce qu'il voit de ses propres yeux. Gyomei a prié pour l'âme de Kyojuro, Sanemi s'est endurci pour éradiquer les démons. Kagaya Ubuyashiki loua Kyojuro pour sa bravoure et son sacrifice, déclarant que lui aussi n'en avait plus pour longtemps et qu'il rejoindrait le défunt Pilier de la flamme dans l'au-delà. Pendant son deuil, Tanjiro est frustré d'avoir surmonté un obstacle pour devenir plus fort, seulement pour se heurter à un obstacle encore plus grand et plus dur devant lui. Inosuke reproche à Tanjiro et Zenitsu de ne pas pleurer la mort de Kyojuro, déclarant qu'il est simplement revenu sur terre et que tout ce qu'ils peuvent faire est d'accomplir la promesse qu'ils ont faite à Kyojuro en continuant à survivre et à vivre. Mais comme Zenitsu l'a souligné, Inosuke était en deuil tout autant que Tanjiro.

Mais au fur et à mesure que la série avance, Tanjiro se souvient encore de Rengoku de tout son cœur car ses encouragements et ses notes laissées à Tanjiro, qui en fera sa promesse, l'aideront à réussir à mettre fin une fois pour toutes à l'expansion de la race des Démons par Muzan, pour le plus grand bien de tous. Et lorsque Tanjiro est temporairement devenu un démon à cause de Muzan, l'âme de Kyojuro était l'un des disparus qui ont aidé à sauver l'humanité de Tanjiro.

Capacités:

Souffle de la Flamme : Cette technique permettait à Rengoku d'augmenter la quantité d'oxygène dans son sang en contrôlant son mode de respiration, ce qui augmentait sa force et son agilité pour égaler celle d'un démon. Le souffle de la flamme est un style de souffle dérivé du souffle du soleil. Il y a au moins neuf techniques qui peuvent être utilisées avec le souffle de la flamme, bien que Rengoku n'en ait présenté que cinq.

Première forme : Mer de Flammes :

Kyojuro charge vers son adversaire à grande vitesse et le décapite en une ou plusieurs entailles qui brûlent la chair de son ennemi. Cette technique avait assez de force pour projeter le train de l'infini entier hors des rails sur une courte distance.

Deuxième forme : Flammes du Soleil Ascendant :

Kyojuro utilise un coup d'épée flamboyant en forme d'arc de cercle vers le haut.

Troisième forme : Univers de Flammes : 

Kyojuro utilise un coup d'épée flamboyant vers le bas.

Quatrième forme : Vague Flamboyante : 

Kyojuro fait tourner son katana dans un mouvement circulaire, déviant les attaques de ses ennemis.

Cinquième forme : Tigre de Flammes :

Kyojuro effectue une série de coups d'épée qui prennent la forme d'un tigre.

Neuvième forme : Purgatoire : 

Un coup de katana dévastateur que Kyojuro initie depuis une position haute. La technique avait assez de puissance pour graver une profonde empreinte dans le sol suite à l'impact.